Der linke Teil des Giebels an ehemaligen Kath. Kindergarten ist noch aus der Zeit des 14 Jh., er war Bestandtei des ehemaligen Abthauses. Dem Abt war es erst nach Lockerung der Ordensregeln im 14. Jh. erlaubt ein eigenes Haus zu bewohnen. So wurde hier am Ende des ehemaligen Dormitoriums ein Abthaus errichtet. Die Ordensregeln sahen vor, dasss der Abt auch das Tor eisehen können mußte. Bei genauer Betrachtung ist ein Rund in der linken Giebelwand erkennbar, die eine innenliegende Treppe andeutet. So konnte er nach oben zum Ausblick gelangen. Ob der Abt jedoch jemals dort oben war…  ?

Ancienne maison de l’abbé

La partie gauche de ce fronton date encore du 14ème siècle et faisait partie de l’ancienne maison de l’abbé. Ce n’est qu’à partir du 14ème siècle, après l’assouplissement de certaines règles de l’Ordre, que l’abbé fut autorisé à habiter sa propre maison. Cette maison fut construite à côté du dortoir des moines (Dormitorium), à l’emplacement actuel de cette rangée de maison dont les facades sont reconstruites sur les fondations. La règle de l’Ordre prescrivait que l’abbé puisse voir de sa maison l’entrée de l’abbaye. Or, une des portes de la ville, se trouvait là où se trouve la maison luthérienne que nous avons déjà vu. On a donc construit cette sorte de tour et cet escalier en colimacon. L’abbé pouvait ainsi y monter et voir la porte de l’abbaye. Il n’est pas dit qu’il l’ait fait, la règle fut respecter.